Investissement direct en PME

Investir en direct dans des PME reste une bonne opportunité pour défiscaliser ses revenus. Le dispositif est connu sous le nom de IR-PME ou niche fiscale «Madelin».

La réduction d’impôt (correspondant à 25% de l'investissement dans la limite de 50.000 euros pour un célibataire et de 100.000 euros pour un couple marié ou pacsé) entre dans le calcul du plafonnement des niches fiscales à 10.000 euros, avec toutefois une spécificité.

 

Si votre investissement de défiscalisation dépasse le plafond, la réduction d’impôt n’est pas perdue. Il est possible de reporter l’excédent d’avantage fiscal sur l’impôt sur les revenus des 5 années suivantes.

Un régime de faveur qui implique des contreparties notamment une obligation de conserver les titres pendant cinq ans, en plus de l’année en cours. L’investissement n’est pas sans risque. Il faut être judicieux dans le choix de l’entreprise que vous retenez. Le mieux est d’investir au capital de PME dont vous connaissez bien les dirigeants.

Malheureusement, depuis le 1er janvier 2016, l’entrepreneur ne peut plus bénéficier de la réduction d’impôt s’il investi dans sa propre PME.

 

Si l’investissement en direct vous effraie, investissez par l’intermédiaire de placements collectifs : des fonds d’investissement de proximité (Fip) qui placent l’argent des épargnants dans des entreprises régionales traditionnelles ou des fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) pour miser sur les nouvelles technologies.

JE SUIS INTERESSE(E)